ENTRETIEN : « L’ÉVANGÉLISATION EST UN STYLE DE VIE »

Depuis l’année dernière, les collaborateurs et collaboratrices d’Evangelism Equipment (EE) Suisse sont employés par la SMG. Il est grand temps d’en savoir plus sur le précieux travail d’EE Suisse. Nous avons demandé à Bernhard Lüthi, directeur de l’organisation, de nous expliquer comment l’évangélisation fonctionne en Suisse. 

Bernhard Lüthi, quel est l’objectif d’EE Suisse avec son travail ? 
Notre objectif principal est de former des chrétiens à l’évangélisation personnelle. Nous le croyons et l’expérimentons sans cesse, plus les gens sont formés dans leur capacité à parler de l’Évangile, plus le nombre de personnes qui apprennent la Bonne Nouvelle augmente. Nous sommes convaincus que l’évangélisation n’est pas simplement un événement ou l’affaire de personnes douées, mais un style de vie. Un style de vie, ce n’est pas inné, il s’acquiert. 

La Suisse est-elle un terrain particulièrement dur pour l’évangélisation ? 
Je n’aime pas l’expression « sol dur ». Elle implique une mentalité de victime. Mais il est vrai que la société n’attend pas l’Évangile. Cependant, c’est notre tâche en tant que chrétiens de semer l’Évangile. En fin de compte, c’est à Dieu que revient la tâche de faire germer la semence et de favoriser la croissance. 

Mais il semble déjà que Monsieur et Madame Suisse aient du mal à parler de la foi... 
Oui, c’est un défi de ne pas s’arrêter à parler d’évangélisation, mais de faire de son mieux, avec ses moyens, pour que les gens puissent connaître Jésus. C’est exactement ce que nous voulons permettre aux chrétiens de faire. L’année dernière, une participante au cours nous a dit que depuis qu’elle avait assimilé le matériel du cours, elle pouvait expliquer l’Évangile presque chaque semaine à deux personnes. Les chrétiens me disent souvent qu’ils sont bloqués lorsqu’ils doivent donner des informations sur la foi. Nous leur donnons des outils pratiques pour témoigner de l’Évangile. 

À quoi ressemblent ces aides ? 
Nous commençons l’entretien par un questionnaire intériorisé afin d’évaluer si une personne est préparée par le Saint-Esprit à en apprendre davantage sur l’Évangile. Si c’est le cas, nous utilisons le guide de l’EE pour témoigner de la Bonne Nouvelle en cinq étapes, de manière brève et instructive. 

B. Lüthi  

Cela semble simple. 
Effectivement, c’est parfois le cas. Herbert, l’un de nos collaborateurs, était récemment sur la route avec son stagiaire dans le cadre d’un cours. Lui et le participant au cours ont abordé une jeune femme sur le banc d’un parc. Ils ont commencé la conversation par le sondage en question, qui se termine par la question suivante : Est-ce que cela t’intéresserait de savoir comment on peut être sûr d’avoir la vie éternelle et de pouvoir être un jour avec Dieu ? La jeune femme a répondu par l’affirmative. Les deux hommes ont alors pu lui expliquer tout l’Évangile à l’aide du guide de l’EE. 

Et ensuite ? 
À la fin, Herbert lui a posé la question essentielle : « Veux-tu accepter maintenant le don de la vie éternelle ? » Cette fois encore, le oui fut clair ! Sur le banc du parc de Lucerne, au bord du lac des Quatre-Cantons, une jeune femme a accepté Jésus comme son Sauveur. 

Ouah ! Et tout cela grâce à la bonne méthode ? 
Non ! Témoigner de Jésus ne dépend pas de la bonne méthode, mais de ton style de vie. Celui-ci dépend à son tour de ta compréhension profonde de ce que tu crois. Si tu peux
formuler ce que tu crois de manière brève et concise, il ne manquera pas d’occasions de parler de Jésus. Commence à développer un style de vie d’évangélisation. C’est aussi notre objectif principal dans les cours. 

À qui s’adresse un tel cours d’EE ? 
Ce que nous souhaitons pour chaque chrétien est résumé dans notre slogan : Raconter la Bonne Nouvelle – simplement, brièvement et de manière concise. Les cours d’EE con-viennent donc à tous les chrétiens. Nous avons également une offre adaptée aux enfants. Les cours sont organisés au niveau régional, dans les églises, les groupes de jeunes ou les écoles bibliques. Pour beaucoup l’école d’évangélisation et d’apologétique, est aussi une occasion de s’entraîner à un style de vie d’évangélisation. 

Merci beaucoup pour cet entretien. Nous souhaitons à tous les collaborateurs d’EE la bénédiction de Dieu pour leur service ! 

EE_Besprechung_web.jpg
EE_Besprechung_web.jpg
EE_Besprechung_web.jpg

PARTENARIAT ENTRE EE SUISSE ET LA SMG 
Comme les charges administratives liées à la gestion du personnel et des dons absorbent beaucoup de ressources pour une petite organisation, EE Suisse a opté pour un partenariat avec la SMG. Depuis avril 2021, les collaborateurs d’EE Suisse sont employés par la SMG. Nous sommes très heureux de pouvoir donner ainsi plus de liberté d’action à Bernhard Lüthi et son équipe pour leur précieux service en Suisse. 

SMG und EE Logos

ENSEMBLE AVEC VOUS, NOUS RENDONS LA MISSION POSSIBLE 

La SMG est une organisation chrétienne de mission et d’aide humanitaire qui compte plus de 200 employés dans le monde. En faisant un don à SMG, vous contribuez à ce que des histoires comme celle-ci deviennent réalité. 

Témoignages les plus récents

5 marks of mission

LES 5 FACETTES DE LA MISSION

Pour rendre la mission possible, il est essentiel d’avoir une compréhension commune de la mission. L’initiative « L'avenir de la mission » invite à l'engagement sur un chemin spirituel ...
Freundeskreis

L'histoire de la SMG

La fin de la Seconde Guerre mondiale a marqué une période de renouveau. Ce sont de « jeunes sauvages », principalement américains, qui se sont réunis à Beatenberg du 15 au 22 août 1948. Ils ...
Aeschlimann

75 ANS POUR LA MISSION MONDIALE

En 1948, de jeunes chrétiens se sont réunis pour la conférence Youth for Christ pour l'évangélisation mondiale. C'était le point de départ d'un mouvement qui a durablement marqué le visage du ...