COMMENT LES JEUNES RÉPANDENT L'ÉVANGILE EN ÉQUATEUR

Imaginez qu'il y a de jeunes chrétiens qui veulent partager l'Évangile. Ils attendent avec impatience d'être responsabilisés et mis au défi. Parce qu'ils ont un seul objectif : s'investir activement dans la mission locale et mondiale. C'est précisément la situation à laquelle nous sommes confrontés en Équateur. Nous devons relever le défi d'entretenir cet incroyable potentiel. C'est le cas d'Andrea, Ana, Freddy et Kelvin.  

DES JEUNES QUI RÉPANDENT L'ÉVANGILE PARMI LES LAISSÉS-POUR-COMPTE EN ÉQUATEUR

Quito est la capitale de l'Équateur et compte 2,7 millions d'habitants. Elle est située dans un bassin des Andes de 2 850 mètres d'altitude, ce qui en fait la capitale la plus haute du monde. Notre ministère de mission PROPÓSITO GLOBAL (Global Purpose) a été fondé à Quito, en Équateur. L'objectif principal est d'inciter les jeunes adultes à travailler ensemble pour atteindre les laissés-pour-compte. Nous les formons et les accompagnons également afin qu'ils puissent utiliser leurs dons et leurs talents pour Dieu. Pour atteindre cet objectif, nous travaillons avec les églises locales et d'autres œuvres missionnaires. 

Par la formation, nous renouvelons la vision des églises sur la mission mondiale et nous motivons les chrétiens à participer activement à l'œuvre de Dieu. Ainsi, nous soutenons les individus à suivre leur vocation, à former une équipe, à monter leur propre projet et les accompagnons dans la mise en œuvre de leur projet. 

Staeubli_Bibellehre_a.jpg
Staeubli_Bibellehre_a.jpg
Staeubli_Bibellehre_a.jpg
DU PROFESSEUR AU FONDATEUR DE LA FONDATION
Ana Sanchez a 30 ans et est à l'origine une enseignante. Pendant deux ans, elle a travaillé à temps partiel dans notre travail. Avec un grand sens des responsabilités, elle a initié et accompagné de nombreux processus de PROPÓSITO GLOBAL. Elle a fondé la fondation Hombre de Paz (Homme de paix). Aujourd'hui, elle et son équipe travaillent principalement avec des enfants qui ont tout perdu il y a cinq ans lors d'un tremblement de terre dévastateur sur la côte de l'Équateur.
DE LA SALLE DE THÉRAPIE À LA RUE
Ce qui a été conçu en pleine pandémie par Andrea Vallejo, psychologue de 26 ans, comme une campagne de Noël ponctuelle, est désormais un nouveau projet de PROPÓSITO GLOBAL : il s'appelle SONRISA con PROPÓSITO (Sourire avec un but). Chaque mois, Andrea et son équipe vont dans la rue ou visitent une institution sociale et distribuent de la nourriture et des vêtements. Nous sommes fascinés par le fait que ce projet implique également les volontaires qui ne connaissent pas encore Jésus comme leur Sauveur personnel. Une grande opportunité pour nous.
LE POUVOIR DE LA JEUNE GÉNÉRATION
Freddy, le chef de l'équipe de Guayaquil, la plus grande ville portuaire d'Équateur, est lui aussi un jeune homme au potentiel incroyable, qu'il met au service de Jésus. Il travaille comme graphiste et photographe. Il dirige à temps partiel l'équipe qui est actuellement investie dans le projet Ciudad de Dios. Ciudad de Dios est un quartier pauvre. Le projet aide les résidents à générer leur propre revenu grâce à des talents pratiques. Par exemple, Kelvin, un volontaire de PROPÓSITO GLOBAL, transmet ses compétences de coiffeur et de barbier.

NOUS RÊVONS EN GRAND

Quatre exemples qui montrent l'énergie avec laquelle les jeunes, ici en Équateur, s'appliquent. Nous voulons promouvoir ce potentiel car nous voyons beaucoup de personnes qui veulent partager la bonne nouvelle avec les gens. Pour les préparer mieux et plus efficacement, nous rêvons d'un centre culturel où ils seront mis en mesure d'utiliser leur incroyable potentiel. Cependant, ce centre ne doit pas seulement être ouvert aux chrétiens, mais aussi être une bénédiction pour la population. 
 

Un nouveau centre culturel rendra possible qu'un nombre encore plus grand de jeunes adultes puissent être habilité à répandre l'Évangile en Équateur.

Vidéo: Campus PROPÓSITO GLOBAL 

NOUS AVONS BESOIN DE TOI

Une organisation missionnaire européenne veut nous soutenir avec 40'000 Euro. Nous avons reçu un montant supplémentaire de 30'000 CHF d'une personne privée. Mais pour que notre grand rêve devienne réalité, nous avons besoin de dix fois cette somme. Il nous faut maintenant trouver une propriété ou un chantier, réunir des fonds et rechercher des personnes compétentes pour nous aider à réaliser notre rêve. Nous sommes reconnaissants pour les experts, les prêts, les dons, les idées et surtout pour la prière. 
 
Andrés et Jimena Stäubli 
 
 
Merci de nous soutenir par vos prières et vos dons. Avec toi, en Équateur, nous mettons en œuvre la devise de la SMG : Making mission possible!

MAKING MISSION POSSIBLE

Merci beaucoup pour votre don.